Publicité

Endométriose profonde : comment la traiter ?

Définition : qu’est-ce que l’endométriose ?

En l’absence de grossesse, l’endomètre (la muqueuse qui tapisse l’utérus) se désagrège tous les mois et est évacué dans le sang des règles. Chez les femmes qui souffrent d’endométriose, des fragments de cette muqueuse migrent en dehors de la cavité utérine et vont se fixer sur certains organes : l’utérus, les ovaires, la vessie… « Tous les mois, au moment des règles, ces fragments de muqueuse ayant migré dans le ventre saignent, provoquant une irritation du péritoine, des kystes ou des nodules », explique le Pr Philippe Descamps, gynécologue-obstétricien et responsable du centre de référence de l’endométriose au CHU d’Angers, EndorefAngers. Conséquences : les femmes ressentent des douleurs parfois intenses au moment des règles et certaines ont des problèmes d’infertilité.

Quels sont les stades de l’endométriose ?

L’endométriose est classée en trois types, selon la localisation et l’étendue des lésions.

L’endométriose superficielle ou péritonéale

Les fragments de muqueuse utérine se greffent sur le péritoine, cette enveloppe qui entoure la vessie, l’utérus et le rectum. « Ces lésions ne sont pas toujours visibles à l’échographie ou à l’IRM, mais elles peuvent entraîner des douleurs et des adhérences », précise le Pr Descamps.

L’endométriome ou endométriose ovarienne

...

Lire la suite