Publicité

Mon enfant s’est cassé une dent, que faire et quelles sont les démarches ?

Pour assurer à leur enfant une bonne santé bucco-dentaire tout au long de sa vie, les parents doivent prendre soin de ses dents dès son plus jeune âge. En cas de dent cassée, ils peuvent rincer la zone (si saignements) et doivent emmener leur enfant chez un chirurgien-dentiste le plus rapidement possible. Celui-ci tient compte de l’ampleur des dégâts, de l’âge de l’enfant et du type de dent (dent de lait ou définitive) pour leur proposer des solutions adéquates. Parallèlement, les parents sont invités à déclarer l’incident auprès des organismes de santé.

En plein développement, les jeunes enfants ne sont pas encore parfaitement au point en termes de coordination et d’appréciation des situations dangereuses. Ils débordent d’énergie, ont besoin de bouger et de vivre toutes sortes d’expériences. Pour toutes ces raisons, les accidents et les blessures ne sont pas rares. Parmi les incidents courants, une dent cassée peut être source d’angoisse pour les parents. Elle peut être causée par une chute, les jeunes enfants n’ayant pas toujours le réflexe de garder leur visage à l’abri. Mais elle peut aussi être causée par une carie dentaire profonde non prise en charge.

Dent cassée : conséquences pour la dentition de l’enfant

Pour un enfant, avoir une dent cassée n’est pas un incident anodin. Les conséquences dépendent de divers facteurs : violence du traumatisme, âge de l’enfant, type de cassure (fissure, perte d’une partie ou de la quasi-totalité), type de dent (dent de lait ou dent définitive). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite