Enquête ouverte au CHU de Dijon après le décès d’une patiente septuagénaire laissée plusieurs jours à jeun

© JohnnyGreig/iStock

Selon sa famille, la femme de 77 ans est tombée dans le coma après être restée plusieurs jours sans manger en raison de son opération du péroné, plusieurs fois reprogrammée.

Une septuagénaire est-elle décédée de dénutrition en août dernier au CHU de Dijon ?

Selon une information du média « Bien Public », confirmée par « BFMTV » et d’autres médias, une enquête a été ouverte le 31 août après le dépôt d’une plainte par la famille de la défunte.

Un séjour sans aucun repas servi

Selon la plainte déposée par la famille, la femme de 77 ans a été prise en charge au mois d’août après s’être fracturé le péroné. Une opération, qui devait être pratiquée à jeun, a été programmée, avant d’être repoussée à plusieurs reprise par les médecins car jugée non « prioritaire ».

Lire aussi >> « Beaucoup d’aidants sont en fait des aidantes » : quand la solidarité familiale repose sur les femmes

Dans l’attente de son opération, la patiente serait restée plusieurs jours sans être nourrie. Tombée dans le coma, elle est décédée le 31 août dans sa chambre d’hôpital.

Une autopsie réalisée

La famille de la septuagénaire a fait savoir que cette dernière se serait plainte de son traitement à sa fille au téléphone, et lui aurait signifié qu’aucun plateau repas ne lui avait été servi depuis son arrivée.

Selon une information de France 3 Bourgogne-Franche-Comté, une autopsie a été pratiquée pour en savoir davantage sur les circonstances du décès de la patiente. Le CHU n’a pas commenté l’information.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi