Estelle Lefébure surprenante à 56 ans : jambes dévoilées et tee-shirt tie & dye sans rien en dessous !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Animatrice, mannequin, comédienne : la jolie blonde enchaîne aussi tous les rôles à la perfection. De ses premiers contrats pour Elite à l’âge de 19 ans, à ses premières collaborations avec la maison Guerlain, la marque Mixa ou encore Victoria’s Secret, Estelle Lefébure est vite devenue l’une des top models phare des années 90. Cette même décennie, elle se hisse parmi les muses de Thierry Mugler en devenant égérie du mythique parfum Angel. En ce début d’année, elle rendait notamment hommage à l’artiste décédé en partageant un cliché d'elle dans un look de Wonder Woman en mini short et bustier bijou. Celle qui compte 37 couvertures de la version française du Elle à son actif, s’est peu à peu tournée vers le petit écran en devenant successivement animatrice aux côtés d’Antoine de Caunes, Jean-Luc Delarue ou encore Nikos Aliagas. L’année dernière, la quinqua se lançait un nouveau défi en foulant les planches du Théâtre de la Madeleine avec la pièce L’invitation en compagnie de Philippe Lellouche. Une chose est sûre, à 56 ans, le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Estelle Lefébure. La preuve, l'ex-compagne de David Hallyday continue de nous en mettre plein la vue avec sa beauté simple et naturelle sur son compte Instagram.

Assez discrète sur sa vie privée, la maman d’Ilona et d’Emma Smet a pris le pli des réseaux sociaux et partage régulièrement du contenu sur son compte Instagram. Entre photos souvenirs de ses années de mannequin, instants volés de son quotidien et moments de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles