Estelle Mouzin : cette triste tradition à laquelle son père met fin 20 ans après sa disparition

HADJ/SIPA

Une lourde décision. Le 9 janvier 2003, à Guermantes, un village de Seine-et-Marne, Estelle Mouzin est portée disparue. La jeune fille n’a que 9 ans. C’est en mars 2020, soit 17 ans après les faits, que Michel Fourniret, condamné alors à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept femmes, reconnaît sa responsabilité dans la disparition de l’enfant. Il décédera le 10 mai 2021, à 79 ans, laissant de nombreuses familles sans réponses. Alors que dix campagnes de recherches dans les bois ardennais ont été menées, le corps d’Estelle Mouzin n’a pas encore été retrouvé. Avec le décès de Michel Fourniret, seule Monique Olivier, l’ancienne épouse du tueur en série, est toujours mise en cause. Son procès est attendu pour novembre 2023. Pour rappel, la juge Sabine Kheris avait réussi à faire avouer à l’ancienne compagne de Michel Fourniret sa responsabilité dans la disparition d’Estelle Mouzin. Monique Olivier avait alors accompagné son ex-mari, le 11 janvier 2003, soit 48 heures après la disparition, dans les Ardennes pour qu’il puisse cacher le corps. Selon le témoignage de Monique Olivier, le tueur en série aurait séquestré, violé et tué la jeune fille dans une maison appartenant à sa sœur.

Depuis, les recherches n’ont jamais cessé pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin, mais ont toutes été un échec. Près de 20 ans après la disparition d’Estelle Mouzin, une marche blanche silencieuse a été organisée samedi 7 janvier 2023, à Guermantes. Une réunion publique a eu lieu à 14 h 30, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite