Le télé-travail permettrait d’être plus heureux et plus productif : envoyez cet article à votre boss

Katia Rimbert
·Journaliste
Le télé-travail permettrait d’être plus heureux et plus productif : envoyez cet article à votre boss
Le télé-travail permettrait d’être plus heureux et plus productif : envoyez cet article à votre boss

C’est le moment de clouer le bec de votre patron réfractaire au télé-travail et de votre manager qui ne sait même pas comment ça s’écrit. Une étude américaine vient de révéler que les salariés qui travaillent en dehors de leur entreprise sont plus épanouis alors qu’ils font plus d’heures.

Bye bye les idées reçues ! Si vous n’arrivez pas à faire comprendre à votre boss qu’il faut vous octroyer un jour de télé-travail par semaine/par mois/de temps en temps ou que votre boîte ne veut pas entendre parler du travail à distance, on va vous donner un petit coup de pouce. Si vous bossez en freelance et que vous essayez de convertir tous vos potes, voici un argument supplémentaire à votre plaidoirie.

Loin des yeux, près du cœur

Une étude affirme que travailler chez soi n’entacherait pas la productivité des employés. Bien au contraire, celle-ci serait meilleure. L’enquête a été menée par Owl Labs, une entreprise spécialisée dans les vidéos conférence, auprès de 1 200 travailleurs américains de 22 à 65 ans. Ils travailleraient en moyenne 43% de plus que leurs collègues. Et pas de call en pyjama ni de tableur Excel rempli devant Netflix. Contrairement aux stéréotypes, il y aurait en réalité peu de différence entre les routines matinales et des salariés qui se rendent au bureau et ceux qui restent à la maison.

La vraie différence est dans l’épanouissement personnel. Ceux qui travaillent régulièrement en dehors de leur société seraient plus heureux, moins stressés et resteraient plus longtemps au sein de leur entreprise (jusqu’à cinq ans tout de même).

Travailler mieux pour vivre mieux ?

Parmi les raisons qui les poussent à arrêter le métro-boulot-dodo, on retrouve en tête de liste un meilleur équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle (pour 91% des interrogés). Vient ensuite la volonté d’avoir une meilleure concentration et donc plus de productivité (79%), en arrêtant d’être interrompu toutes les dix minutes par les coups de fils intempestifs de son voisin de bureau, des réunions qui n’en finissent plus, des “points” avec son équipe ou simplement le bruit de fond qui peut donner mal à la tête.

78% du panel met aussi dans la balance le stress et le temps de trajet (bien trop long) pour se rendre sur leur lieu de travail. Les autres raisons sont le fait d’économiser de l’argent, de pouvoir davantage s’occuper de ses enfants ou encore de ne pas avoir à déménager pour être plus proche de son bureau. il ne reste plus qu’à guetter la réaction de votre patron lorsqu’il lira ses lignes.