Publicité

Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale

Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale - Adobe Stock
Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale - Adobe Stock

L'ONG Vision du Monde nous rappelle cette réalité alarmante : le fléau des mutilations génitales touche encore des millions de filles et de femmes dans le monde. On ne rappelle pas assez la banalisation de l'excision, cette barbarie.

Plus de 125 000 femmes excisées vivent en France. 17 000 bénéficient du statut de réfugié au titre du "risque de mutilations génitales féminines". 200 millions de filles et de femmes dans le monde vivent avec une mutilation génitale. Tout cela, c'est ce que rappelle gravement l'ONG Vision du Monde, association de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables.

Des chiffres dont la diffusion est nécessaire à l'occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l'égard des Mutilations Génitales Féminines. Car le fléau des mutilations génitales et particulièrement de l'excision touche bien trop de filles et de femmes dans le monde. On parle de mutilations génitales féminines (MGF) quand il est question de "l'ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme et/ou toute autre mutilation des organes génitaux féminins pratiqués à des fins non thérapeutiques"

Qu'est-ce que l'excision ? Simple : c'est une forme de barbarie qui se fait passer pour une tradition. Qu'elle prenne place en Egypte, au Kenya, au Soudan. Le constat est le même. On ne pourrait guère symboliser plus fortement ce que signifie "violence patriarcale" qu'en désignant du doigt ces mutilations génitales. Et leurs conséquences sont lourdes, très lourdes.

"Une violation des droits humains"

Dans un communiqué, Visions du Monde met effectivement l'accent sur la réalité de violences qui perdurent malgré les...

Lire la suite


À lire aussi

C'est sûr, Sydney Sweeney sera la future reine des comédies romantiques
"On fait des plus sensibles des proies !" : Mathilda May soutient Judith Godrèche et tacle le patriarcat
"Un jour, ça passera... ou jamais !" : EnjoyPhoenix sensibilise au fléau de l'anorexie