EXCLU - Ambre, 3 ans, oubliée dans le bus scolaire : que s'est-il vraiment passé ?

monkeybusinessimages / iStockPhoto

La journée du 20 septembre 2022 commençait normalement pour Ambre, une petite fille de trois ans. Sa mère l'amène à Balloy, en Seine-et-Marne pour qu'elle monte dans le bus qui doit la mener à Bazoches-les-Bray. La petite fille y est scolarisée en petite section de maternelle. Mais ce jour-là, si elle fait bien les quatre kilomètres de route à bord du bus qui fait le trajet entre Bazoches et La Tombe, elle n'en descendra que plus de deux heures plus tard. Un évènement traumatique pour la petite fille, à en croire ses parents qui ont depuis témoigné dans les colonnes du Parisien en affirmant qu'elle "a peur de l’abandon et fait aussi des terreurs nocturnes". Interrogés par Femme Actuelle, jeudi 29 septembre 2022, les maires de Bazoches, Jean-Luc Chaplot et de La Tombe, Marc Chauvin, ont apporté des éléments pour éclaircir au mieux les circonstances de ce fâcheux oubli.

Le trajet qu'Ambre prend pour se rendre à l'école est organisé par un regroupement pédagogique intercommunal. "On a une convention de RPI [de quatre communes, ndlr]. On se partage les frais et avons chacun des employés communaux. Le matin, c’est l’employé communal de La Tombe qui accompagne les enfants", explique Jean-Luc Chaplot, le maire de Bazoches, où est arrivé le bus. Sauf que ce jour-là, rien ne se passe comme prévu. "Les enfants sont partis de La Tombe avec l’employé. Ni lui, ni le chauffeur n’ont fait leur travail et n’ont contrôlé s’il restait un enfant ou ne serait-ce qu’un objet. C’est aberrant. Ils sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite