Publicité

Des exosquelettes pour soulager et préserver la santé des agriculteurs

Cette initiative vise à préserver leur santé et leur bien-être. Jean-Noël Ferrier, ouvrier agricole à Sauveterre, teste actuellement un exosquelette en fibre de verre qui soutient son dos et ses reins, lui permettant de se relever plus facilement et de réduire la fatigue. Son domaine fait partie des 35 vignobles sélectionnés pour participer à cette expérience.

« Ça nous aide à nous relever. Donc de ce fait, le dos force moins », explique-t-il

.Au total, 47 hectares de vignes vont être taillés jusqu'à mi-mars. Pour le propriétaire Stéphan Charrière, le confort des salariés est primordial. L'essai est mené sur des hommes et des femmes âgés de 24 à 65 ans, employés en contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée. Chaque participant peut choisir un module d'exosquelette en fonction de ses besoins, qu'il soit en fibre de verre, avec ressort ou élastique. L'expérience est prévue pour durer trois ans afin de permettre une évaluation de l'ergonomie et de la santé des travailleurs pour une utilisation à long terme. Éric Argiolas, conseiller en prévention des risques professionnels, souligne l'importance de cette expérimentation pour l'acceptabilité de ces équipements (source 1).

Lire la suite