Féminicide : un sexagénaire avoue avoir tué sa compagne... en 1989

C'est en 2021 qu'une jeune femme et son frère se sont rendus au commissariat de Bellême (Orne) pour faire de drôles de révélations. Leur père vient de leur avouer avoir tué leur mère, Marlaine M., alors qu'ils étaient enfants. Mardi 28 juin 2022, Pascal, 62 ans, s'est confié dans les colonnes de Ouest-France. "J’assume mes actes, j’ai honte et je m’en veux", a-t-il déclaré avant de s'épancher sur le meurtre de celle qui a partagé sa vie, commis un soir de 1989. Il avait dit à tout le village que cette dernière s'était enfuie avec un amant. Pendant 33 ans, l'homme qui était âgé de 29 ans à l'époque du meurtre, a vécu avec ce lourd secret. Ses deux enfants désormais adultes sont témoins d'aveux de leur père et ont décidé de se rendre à la police. Après trois décennies de silence, Pascal a finalement choisi de tout avouer.

C'est dans un champ près de La Chapelle-Souëf (Orne) que les gendarmes ont dépêché 40 hommes et des pelleteuses pour trouver le squelette de Marlaine M. Et c'est là que son ancien compagnon aurait abandonné son corps, un soir de 1989. Selon Le Parisien, le sexagénaire travaillait à l'époque comme bûcheron élagueur et aurait eu quelques missions dans la zone qu'il a indiqué aux forces de l'ordre. "Un jour de 1989, Marlaine est partie. Âgée alors de 22 ou 23 ans, elle aurait quitté La Chapelle-Souëf, son mari et ses deux enfants, sans jamais donner de nouvelles et sans jamais revenir dans le Perche", racontent nos confrères. Jamais aucun voisin, tous peu enclins à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles