Fabien Barthez : que devient le champion du monde 1998 ?

Thierry Breton / Panoramic / Bestimage

À jamais les premiers. Le 12 juillet 1998, Fabien Barthez et ses coéquipiers en bleu ont remporté la Coupe du monde (3-0), face au Brésil, tenant du titre. Une consécration pour le gardien emblématique de l'équipe de France, surnommé affectueusement "le Divin chauve". Contrairement à d'anciens champions devenus consultants sportifs réguliers ou chroniqueurs télé, l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille (OM) s'est fait plutôt discret dans les médias. Vainqueur de la Ligue des champions en 1993, le natif de Lavelanet (Ariège) a troqué les crampons pour les leviers de vitesse. Depuis sa retraite sportive, l'ancienne légende de l'AS Monaco s'est reconvertie dans le sport automobile, en tant que pilote. Et le succès a été au rendez-vous : champion de France GT en 2013, il a également participé au Trophée Andros 2011, aux 24 heures du Mans (2014, 2016) ou encore au 1er Grand Prix Électrique de Pau (Béarn). Il a même fondé sa propre équipe de course en endurance avec le pilote Olivier Panis.

Bien qu'il ne joue plus en professionnel, Fabien Barthez n'a pas complètement abandonné le ballon rond. L'ancien rempart des cages des Bleus est devenu en 2010 le conseiller technique des gardiens de but de l'équipe de France, sous l'ère du sélectionneur Laurent Blanc. Cette même année, il a également été consultant sportif de TF1 lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, puis dans l'émission dominicale Téléfoot. Il a également été le directeur général de Luzenac Ariège Pyrénées, et ambassadeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite