Face au Trump réactionnaire, Joe Biden fait-il du droit à l'avortement le combat majeur des futures élections ?

Face à Trump, Joe Biden fait-il du droit à l'avortement le combat majeur des futures élections ?
Le président américain Joe Biden dans le Wisconsin, aux Etats-Unis, le 8 mai 2024 - AFP, Mandel NGAN
Face à Trump, Joe Biden fait-il du droit à l'avortement le combat majeur des futures élections ? Le président américain Joe Biden dans le Wisconsin, aux Etats-Unis, le 8 mai 2024 - AFP, Mandel NGAN

Deux ans après un arrêt historique de la Cour suprême, l'avortement s'est imposé comme un thème incontournable du match entre Donald Trump et Joe Biden, avec des voyants...

Deux ans après un arrêt historique de la Cour suprême, l'avortement s'est imposé comme un thème incontournable du match entre Donald Trump et Joe Biden, avec des voyants rouge écarlate pour le camp républicain.

Le 24 juin 2022, la haute cour, profondément remaniée par l'ancien président, a annulé son arrêt qui garantissait le droit fédéral des Américaines à avorter, rendant à chaque Etat sa liberté de légiférer sur la question.

Le jour même, de premiers Etats interdisaient les interruptions de grossesse sur leur sol, forçant des cliniques à fermer en urgence ou à déménager sur des terres plus accueillantes.

Le pays est désormais fracturé entre la vingtaine d'Etats ayant décrété des interdits ou de fortes restrictions, principalement situés dans le Sud et le centre, et ceux des côtes, qui ont adopté de nouvelles protections.

La décision du temple américain du droit a aussi eu de profondes répercussions politiques: depuis l'arrêt de la Cour, les conservateurs ont perdu quasiment chaque référendum ou scrutin qui évoquait la question de l'avortement.

Et ce, même dans des Etats qui leur sont d'habitude largement acquis, comme l'Ohio, l'Alabama ou le Kansas.

Au cours des deux dernières années, "le mouvement pro-avortement a découvert que les Américains se souciaient bien plus de ce droit qu'ils ne l'avaient anticipé", relève la professeure Mary Ziegler de l'Université de Californie, Davis. "Et donc ils essaient de tirer parti de cette...

Lire la suite


À lire aussi

Bonne nouvelle pour la planète : la consommation moyenne de viande par Français a reculé de 5,8% en vingt ans
#MeToo : Paris Hilton libère la parole sur l'enfer subi à 16 ans dans un centre de soins ultra controversé, et c'est tragique
"La guerre en Ukraine n'aurait jamais eu lieu avec moi" , assure Donald Trump face à Joe Biden (sans sourciller)