À quoi va ressembler Facebook Dating, l’application de rencontre de Facebook ? Indice : ça va vous rappeler quelque chose

Katia Rimbert
Journaliste

Préparez-vous à trouver l’âme soeur… Sur Facebook ! Comme si on ne perdait pas assez de temps dessus, tiens. Début 2020 (oui, il va falloir être patient.e), le service de rencontre pour célibataires du réseau social va débarquer en France. Voici ce qui attend les coeurs à prendre.

Jeudi 5 septembre dernier, Facebook a lancé son tout nouveau service aux États-Unis et dans pas moins de 18 autres pays (les gars sont chauds). Cette fois-ci, le géant américain s’attaque au domaine du love. Qui n’a jamais dragué sur le réseau social ? Ne faites pas les innocents. Envoyer un petit message à son crush, aller stalker son ex et liker furtivement l’un de ses posts, poster une photo de profil en bombe pour attirer l’attention de cette fameuse personne qui vous a tapée dans l’oeil… On connaît. Mais ce petit jeu va prendre une toute autre ampleur.

Dites bonjour à Facebook Dating ! Un service de rencontre gratuit (du moins, pour le moment) créé par Facebook pour "faciliter la découverte de l’amour à travers ce que vous aimez" comme l’explique l’entreprise dans un communiqué. Parce que, forcément, il va se baser sur tout ce que vous avez renseigné dans votre profil.

Alors ok, vous allez devoir en créer un second. Mais ensuite, l’application vous proposera des profils susceptibles de vous correspondre en fonction des événements auxquels vous avez participé, des pages likées ou encore des groupes auxquels vous appartenez.

Ça ne vous rappelle rien ?

Côté look, ça donne quoi ? À en croire les premiers visuels dévoilés par le site, comment dire… On a un peu tiqué. La plateforme ressemble étonnamment à Tinder. Alors non, le principe de match et de swipe n’existe pas. Mais au niveau de l’arborescence, du design, des couleurs ou du petit bouton coeur, on est pas loin de la copie conforme.

.

Mais là où ça innove, c’est que vous allez pouvoir déclarer secrètement votre flamme à votre target. La fonction Secret Crush (rien que le nom, ça promet) permet de dévoiler son intérêt pour l’un.e de vos ami.e.s sur Facebook ou Instagram.

.

Oui parce que Facebook ayant racheté Insta, vous devriez aussi pouvoir importer vos stories et vos posts sur l’app pour enrichir encore plus votre profil.

.

Appel (du pied) masqué

La où ça devient coquinou, c’est que vous n’êtes pas obligé.e de vous arrêter à une seule personne. L’idée, c’est de ratisser large pour avoir plus de chances de pécho puisqu’il est possible de cibler 9 personnes avec lesquelles vous aimeriez aller plus loin. Et pour conclure, on fait comment ? Vous devez attendre que la ou les personnes convoitées vous incluent à leur propre liste secrète. C’est uniquement dans ce cas de figure que vous pourrez discuter et plus si affinités. Sinon, vous resterez anonyme aux yeux de l’objet de votre affection.

Concernant les relous, soyez rassuré.e.s, si vous êtes contacté.e par quelqu’un qui ne vous plaît pas, il suffit de ne pas lui répondre et il ne pourra pas vous envoyer de messages. Sinon, vous pourrez toujours bloquer votre ex ou celui/celle qui vous court après depuis le lycée. Pour les sceptiques et les célibataires endurcis, dites-vous qu’il y a quand même deux milliards d’utilisateurs sur Facebook. L’homme ou la femme de votre vie s’y cache peut-être, qui sait.