Elles ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants : deux générations de femmes témoignent

© ELLE

Rejet du modèle dit traditionnel, crainte d’être enceinte… Elles ont décidé de ne pas avoir d’enfants. Hélène, 31 ans, qui s’est récemment fait ligaturer les trompes et Valérie, 53 ans, racontent pourquoi elles ont pris cette décision dans ce nouvel épisode d’Entre elles.

Valérie le sait depuis très longtemps : elle n’a jamais voulu devenir mère. Elle explique avoir d’abord eu « la crainte de maltraiter » son enfant après avoir vécu une « enfance douloureuse » puis, avec l’âge, cette réflexion s’est renforcée. À désormais 53 ans et ménopausée, elle préfère parler de « désir de non maternité » et assure ne pas regretter son choix.

Lire aussi >> Témoignages : elles ont la vingtaine et se sont fait ligaturer les trompes

30% des Françaises de 18 à 49 ans ne veulent pas d'enfants, selon notre sondage Ifop exclusif. Parmi elles, 50% estiment qu'avoir un enfant n'est pas indispensable à leur épanouissement personnel et 48% souhaitent continuer à vivre sans assumer de responsabilité parentale. Si la littérature s’est développée sur le sujet en France depuis quelques années, le désir de non maternité reste pourtant encore tabou.

« Ce n’était pas pour moi »

Surtout lorsqu’il concerne des femmes jeunes voire très jeunes. C’est après une relation longue « dont la suite logique aurait été le mariage, les enfants », qu’Hélène, 31 ans, a commencé à se questionner sur l’idée d’avoir des enfants. À 30 ans, elle a finalement pris la décision radicale de se faire ligaturer les trompes. « Je me suis rendue compte que ce n’était pas pour moi et que je n’en n’avais pas envie », confie-t-elle. Elle s’est d’abord heurté aux jugements de certains médecins, « on me disait que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi