Publicité

"Je me suis fait peloter par Gérard Depardieu" : les confidences glaçantes de Karin Viard sur le comportement de l’acteur

Lors de la 46e cérémonie des César qui s'est tenue à l'Olympia, le 23 février 2024, Judith Godrèche est montée sur scène pour tenir un discours saisissant. Alors qu'elle a porté plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon pour des violences sexuelles et physiques qui remonteraient à son adolescence, elle a dénoncé le "niveau d’impunité, de déni et de privilège" du milieu du cinéma concernant les violences sexuelles. "Je parle mais je ne vous entends pas. Où êtes-vous ?", a-t-elle encore dit alors qu'elle souhaite que des décisions soient prises pour protéger les personnes vulnérables sur les tournages. Lundi 26 février 2024, au micro de La bande originale, sur France Inter, Karin Viard était invitée pour faire la promotion de son dernier film Madame de Sévigné. La comédienne a été amenée à réagir au discours de Judith Godrèche. "C'est un sujet qui est assez complexe. C'est un sujet qui porte en soi une certaine ambivalence", a-t-elle avoué dans un premier temps avant d'expliquer avoir été témoin de certains agissements sur des plateaux de tournage.

"J'ai trouvé normal des comportements qui, effectivement, aujourd'hui, je trouve parfaitement anormaux. Cette normalité-là, elle existe en fait", a ajouté la comédienne qui a dû faire face à des relations conflictuelles avec l'une de ses filles. Karin Viard a raconté avoir elle-même été victime de comportements déplacés de la part de Gérard Depardieu notamment sur le tournage du film Potiche. Ce dernier est accusé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite