Publicité

Familles Nombreuses – "On a compris que c'était cher", "Ras le bol des plaintes","Les râleurs H24" : les internautes interpellés par les "commentaires déroutants" de Ludovica Tuzzoli

Capture écran TF1 direct/Familles Nombreuses
Capture écran TF1 direct/Familles Nombreuses

Pour certaines familles du docu-réalité de TF1 Familles Nombreuses la vie en XXL, il semble de plus en plus difficile de boucler les fins de mois. Résultat : les scènes de courses se transforment en séquences de plaintes (plus ou moins logiques) contre l'inflation. Ce mercredi 24 mai 2023, Ludovica Tuzzoli a ainsi multiplié les commentaires, parfois "déroutants". De quoi exaspérer certains twittos...

Hier, les internautes s'insurgeaient sur le nouvelle organisation familiale des Riquelme. À cause de l'inflation, Jérémy, le père de famille, a dû se résoudre à prendre un second emploi. Sa compagne Stéphanie garde elle leurs six enfants, ce qui l'oblige à être maman non stop de 6h à 20h. Une situation qui ne pourra, de l'avis des deux membres du couple, pas durer éternellement... Sur Twitter, beaucoup ont reproché à la maman de ne pas prendre un job, et au couple d'avoir décidé de concevoir un nouvel enfant au regard de leur situation financière. Stéphanie est en effet actuellement enceinte de son septième bébé.

Et ce mercredi 24 mai 2023, des tweets du même acabit ont été postés sur le réseau social à l'oiseau bleu. Cette fois-ci, ils concernaient l'une des nouvelles familles de la saison 7 : les Tuzzoli. Ludovica est la maman de 3 enfants et Grégory le papa de 3 autres enfants. Ensemble, ils ont mis au monde le petit Nino qui a 1 an. Comme les Riquelme, cette famille recomposée de sept enfants doit faire très attention à ses finances.

Et une séquence montrant Ludovica en train de faire le plein de courses l'a parfaitement illustré. La maman de 31 ans choisit de les faire le lundi, pendant que ses enfants sont à l'école. Dans l'épisode de ce mercredi, elle était accompagnée pour ce faire de sa grand-mère, mamie Dédé. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que cette activité n'est pas une partie de plaisir pour elle.

Une séquence de courses critiquée sur Twitter

Durant toute la durée de son passage dans le supermarché, Ludovica n'a eu de cesse de pester et d'exprimer ses frustrations. Après avoir lutté pour ne pas craquer pour des mangas et des recettes Pokémon qui lui faisaient de l'œil, la jeune femme a ouvert des yeux étonnés face aux prix de certains produits. "Ce sont des oignons grand luxe qui ont poussé dans de l'or", a-t-elle ainsi dit au sujet d'oignons à 1,49 euros. Même constat lorsqu'elle a découvert le prix des bananes : "ça a augmenté, tout a augmenté […] C'est un truc de dingue, on ne peut plus manger normalement".

Même les promotions ne lui ont pas donné satisfaction. Ainsi en découvrant l'offre de 3 paquets de couches pour 59 euros, la maman ne s'est pas détendue : "pour faire caca dedans, c'est un peu cher". Quant au parmesan souhaité par son conjoint, elle a jugé qu'il représentait "un sacré budget".

Après le passage en caisse, cette mission courses "pas plaisante du tout" était encore loin d'être terminée. A l'arrivé chez elle, Ludovica devait encore décharger sa voiture, monter les courses et les ranger. Le tout en quatrième vitesse, les enfants étant sur le point de rentrer de l'école pour déjeuner. "C'est horrible quand il faut se dépêcher comme ça […] C'est pénible […] C'est compliqué car il faut tout décharger, il y a beaucoup de sacs et je suis à la bourre...", a alors exprimé celle qui a confié à son compagnon avoir l'impression de faire un marathon.

Très vite, la mère de famille a réalisé qu'elle n'aurait pas le temps de préparer à manger dans les temps. Elle a donc opté pour une commande de fast food. "C'est une blague d'avoir plein de sacs de courses et de devoir commander fast food", a-t-elle réalisé. Sur Twitter, beaucoup ont jugé illogique cette organisation : pourquoi ne pas avoir anticipé le repas ?, ont exprimé certains. D'autres ont reproché à la maman de commander un fast food pour neuf personnes, alors qu'elle se plaignait quelques minutes plus tôt du prix des légumes...

De façon générale, la Twittosphère adepte des Familles Nombreuses de TF1 semble être lasse de leurs plaintes au sujet des dépenses de la vie courante.

Vidéo. Qui sont les Tuzzoli, la nouvelle tribu atypique des Familles Nombreuses ?