Publicité

Faut-il vraiment retirer le germe de l'ail ?

Si par principe vous retirez le germe de l’ail avant de le cuisiner, il n’est en fait absolument pas nécessaire de le faire, bien au contraire.

L’ail, super aliment traditionnellement utilisé pour ses propriétés antimicrobiennes, capable d’aider à combattre les infections et renforcer les défenses immunitaires, est non seulement excellent pour la santé, mais délicieux en soupe, sauce ou pour relever des plats. Si, comme pour les germes des pommes de terre, votre instinct vous pousse à retirer le germe d’une gousse d’ail, cela n’est pas si simple.

Le germe de l’ail, comestible ou non ?

En premier lieu, sachez que la présence des germes n'indique pas que l'ail est mauvais. Au contraire, certaines études affirment même que l'ail germé pourrait être encore meilleur pour la santé. En vieillissant, la plante d'ail produit davantage d'antioxydants, parfois jusqu’à cinq fois plus. Ces antioxydants participent à neutraliser les radicaux libres dans le corps, responsables du vieillissement de l’organisme, contribuant ainsi à réduire les effets du stress oxydatif mais également à prévenir diverses maladies. Le germe de l’ail est donc un atout santé qu’il serait dommage de gâcher. 
Malgré ses vertus, certains préfèrent enlever le germe de la gousse d'ail avant de l'utiliser en cuisine, non seulement pour des raisons gustatives, mais aussi pour des raisons de digestion. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de le faire, le goût de votre ail sera meilleur si vous le faites. Le germe est en effet la partie la plus amère de l'ail, et sa forte teneur en soufre rend l'ail plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi