Publicité

Une femme, agente funéraire, interpellée après avoir pris des photos de personnes décédée

Être employé dans une morgue n'est pas un travail comme les autres. Alicia G., 28 ans, travaillait au service funéraire de l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Selon Le Parisien, le mercredi 15 mars 2023, la jeune femme a été interpellée et placée en garde à vue, à la suite d'une affaire sordide. En effet, cette dernière "s’amusait à poster régulièrement des photos au travail montrant des personnes décédées, des adultes mais aussi des enfants, leurs visages et leurs corps inertes, sur les réseaux sociaux", indiquent nos confrères du Parisien. Pire encore, elle appréciait s'exhiber au milieu des cadavres, n'hésitant pas à se dénuder. Elle diffusait le tout sur ses réseaux sociaux, dont Snapchat. Si certains devaient s'amuser du spectacle, c'est un ancien petit ami de l'employée qui a décidé de dénoncer ce jeu macabre. Ce dernier a contacté directement les Hospices Civils de Lyon (HCL). Aussitôt informés, les HCL ont suspendu immédiatement Alicia G., et ont déclenché une mesure disciplinaire. "Ces agissements, intolérables et indignes, font depuis lundi l’objet d’une enquête administrative", précisent-ils.

Le Parquet de Lyon précise qu'une plainte est déposée pour "atteinte à la vie privée par captation, enregistrement ou transmission d’images". L’enquête, confiée à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône, a donné lieu, mardi 14 mars 2023, au placement en garde à vue de la jeune femme. Mais aussi, à la perquisition de son habitation. Un lanceur d'alerte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite