Publicité

Une femme sur deux estime que le retour au bureau est « difficile » après un congé maternité

Plus de sept femmes sur dix parlent « de la difficulté à faire face à leur charge de travail » à leur retour de congé maternité.

Les trois quarts des femmes cadres ayant eu des enfants considèrent que le congé maternité ralentit la progression hiérarchique des femmes « pendant plusieurs années », selon une enquête publiée jeudi 8 février par l'Association pour l'emploi des cadres (Apec).

Près d'une femme cadre sur deux estime que sa reprise d'activité a été difficile (et même « très difficile » pour 14 % des femmes cadres), selon cette enquête réalisée par l'institut CSA auprès de 840 femmes cadres ayant eu au moins un enfant au cours des dix dernières années.

«  La maternité reste généralement perçue comme un contretemps dans la relation de la femme cadre avec son employeur », relève l'Apec. Dans certaines entreprises, le congé maternité est « réduit à une absence pénalisante, un problème à régler, au lieu d'être considéré comme une étape logique et prévisible du parcours professionnel des femmes », poursuit l'organisme.

Aussi, « durant leur congé maternité, certaines femmes cadres continuent d’être connectées avec leur entreprise à des degrés différents (suivi des e-mails ou des clients, présence à certaines réunions en ligne), contrairement à l’obligation légale ».

Lire aussi >>  Comment retourner au travail après une longue pause en tant que mère au foyer ? « Je l’ai mal vécu »

« Invisibilisation progressive »

Plus de sept femmes sur dix de retour de congé maternité « parlent de la difficulté à faire face à leur charge de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi