Une femme tuée par arme blanche, son ex-compagnon mis en examen

PIXABAY

Chaque année, les victimes de féminicides se comptent par dizaines. Au cours de l'année 2022, l'association NousToutes a décompté 147 féminicides conjugaux et 8 féminicides non conjugaux. Au début du mois de mars 2023, des proches des victimes assassinées ont décidé de témoigner pour faire évoluer le traitement judiciaire de ces crimes, et obtenir une meilleure reconnaissance des familles des victimes. Le mardi 14 mars 2023, jour de la fête des amoureux, une femme avait été retrouvée morte à son domicile de Lisieux, indique Le Parisien, samedi 25 mars 2023. Son ex-compagnon, alors activement recherché, avait été arrêté trois jours plus tard en Croatie, à la frontière avec la Bosnie. Il était en compagnie d'une autre Français. Ce sont les parents de la jeune femme, inquiets de ne pas avoir de nouvelles depuis plusieurs jours, qui avaient donné l'alerte. Âgée de 28 ans, elle sera retrouvée décédée dans son lit, tuée par arme blanche.

Une enquête pour meurtre avait alors été immédiatement ouverte. L'ex-compagnon et le second ressortissant français ont été mis en examen pour assassinat, vol et escroquerie. Les deux hommes ont été écroués. "Le procureur n’a pas souhaité dans l’immédiat donner plus de détails sur cette affaire", affirme Le Parisien. Souvent livrés à eux-mêmes après le drame, les proches des victimes de féminicides réclament une prise en charge. Nous avions interviewé Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles, sur le sujet, le lundi 14 juin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite