"Les femmes sont davantage touchées par les dégradations environnementales que les hommes"

Une des découvertes de l’écoféminisme c’est l’inégalité du genre face à la crise climatique. Dans son roman graphique RESisters, Jeanne Burgat-Goutal explique comment les femmes et les minorités sont plus impactées par la crise environnementale que les hommes. Son analyse en vidéo.

Interview : Carmen Barba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles