Publicité

Festival de Berlin 2024 : « Dahomey » de Mati Diop Ours d’or, « L’Empire » prix du jury

Une évidence. « Dahomey », le formidable documentaire de la réalisatrice franco sénégalaise Mati Diop, a été récompensé de l’Ours d’or du 74e Festival de Berlin. Un an après « Sur l’Adamant » de Nicolas Philibert, c’est un nouveau documentaire français qui est consacré dans l’un des plus grands festivals du monde entier. « Dahomey » suit la restitution en novembre 2021 de 26 trésors royaux du Royaume du Dahomey au Bénin, trésors pillés par les troupes coloniales françaises en 1892.

Au-delà du sujet absolument contemporain, c’est la forme qui impressionne : en donnant une voix aux impressionnantes statues, elle leur redonne une dignité, une force et une existence. Le récit historique devient alors mystique. Les restituer dépasse la simple dimension politique, voire financière.

C’est redonner une âme et une identité à un peuple conquis. Mais Mati Diop ne se contente pas de créer une atmosphère fantastique. Elle filme aussi les débats passionnants que le retour des statues suscite. Car la jeune génération n’est pas dupe de ce qui se joue dans cette restitution. Pour le président du Bénin, c’est une fierté retrouvée, pour la France, se donner une belle image à peu de frais.

Bruno Dumont récompensé

Lupita Nyong’o et son jury ne se sont guère trompés. Si l’on peut regretter l’absence de « Hors du temps » d’Olivier Assayas, les grands films et les grandes performances d’acteur figurent au palmarès.

Ours d’or : « Dahomey » de Mati Diop
Grand Prix : « A Traveler’s Needs » de H...


Lire la suite sur ParisMatch