Publicité

Festival de l’Alpe d’Huez : le film « Et plus si affinités » rafle (presque) tout

Après une semaine de projections, entrecoupées de pistes bleues et soirées fondues, le jury du 27e Festival de comédie de l’Alpe d’Huez a décerné ses différents prix. Samedi 20 janvier, la présidente Valérie Bonneton, entourée de ses camarades - Guillaume de Tonquédec, Marilou Berry, Finnegan Oldfield et Eye Haïdara - a rendu son verdict.

« Cette délibération n’était pas simple du tout. C’est drôle de voir à quel point on peut être aussi opposé ! », a d’abord commenté Valérie Bonneton sur scène. « Une chose est sûre, on a chacun voté par coeur et sincérité. Personnellement je me suis régalée, ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri », a-t-elle ajouté, avant de remercier l’hôpital de Grenoble qui, la veille, a pris en charge son fils, après une luxation de la hanche.

Le nouveau jury des moniteurs de ski présidé par Clovis Cornillac a d’abord remis son prix de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le comédien et ses quatre moniteurs ont unanimement choisi le film « Heureux gagnants », réalisé par Maxime Govare et Romain Choay. Seule représentante de l’équipe présente samedi soir, c’est Audrey Lamy qui est montée sur scène pour récupérer son gorille bleu.

Le clan Lamy-Jouannet récompensé

Guillaume de Tonquédec et Marilou Berry ont ensuite remis le prix du meilleur court-métrage… à deux films. « On a beaucoup discuté, on a parlé… Quand Valérie a giflé Eye, la discussion a pris une autre tournure », a commenté la comédienne avec humour. Les deux courts-métrages arrivés ...


Lire la suite sur ParisMatch