Publicité

Les filles ayant eu leurs premières règles tôt ont plus de risque de devenir diabétiques ou d'avoir un AVC

L’âge auquel nous avons eu nos premières règles pourrait avoir un impact sur la survenue de maladies comme le diabète de type 2 ou les accidents vasculaires cérébraux.

Stomachache

Nous nous rappelons quasiment toutes de nos premières règles et notamment de l’âge auquel nous les avons eues. Selon une nouvelle étude, publiée dans la revue scientifique BMJ Nutrition Prevention & Health et relayée par le Daily mail, il s’agirait d’un indicateur important dans le cadre de la prévention de certaines maladies. Ainsi, celles qui auraient eu leurs premières menstruations avant l’âge de 13 ans seraient plus susceptibles de développer un diabète de type 2 ou un accident vasculaire cérébral à l’âge adulte. Pour les chercheurs, cela pourrait être dû à des niveaux plus élevés d’œstrogènes auxquels elles sont exposées plus longtemps.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont passé au crible les données de 17 300 femmes âgées de 20 à 65 ans. Au total, quelque 1 773 femmes (10%) avaient développé un diabète de type 2 et parmi ce groupe de femmes, 205 avaient également signalé un certain type de maladie cardiovasculaire. Après analyses, les chercheurs se sont aperçus que celles qui avaient contracté ces maladies avaient, pour la plupart, un point commun : elles avaient eu très tôt leur premier cycle menstruel.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "L’absence d’un suivi gynécologique chez de nombreuses femmes est un drame"

Un indicateur précoce

Dans le détail, celles qui les avaient eues à l'âge de 10 ans ou moins présentaient un risque accru de 32%, 14% pour celles dont les premières règles s'étaient déclenchées à 11 ans et un risque accru de 29% à 12 ans. Ils ont également constaté que chez les femmes diabétiques, un âge plus précoce des premières règles était associé à un risque accru d’accident vasculaire cérébral. Des informations qui pourraient bien faire avancer la recherche. "Avoir ses premières règles à un jeune âge peut être l'un des indicateurs précoces de la trajectoire de la maladie cardiométabolique chez les femmes”, ont expliqué les auteurs de l’étude.

À LIRE AUSSI >> Accident vasculaire cérébral : ces symptômes qui peuvent alerter

À noter que l'âge moyen d'apparition des règles est de 12,8 ans en France. Les jeunes filles vivant dans les régions françaises les plus ensoleillées ont leurs premières règles trois ou quatre mois plus tôt que celles qui résident dans le nord. L’exposition aux UV pourrait donc modifier les taux de certaines hormones impliquées dans la survenue des règles, selon les informations de l'Inserm.

VIDÉO - Aline Boeuf : "La honte liée aux menstruations contaminent même les hommes qui doivent acheter des produits menstruels"