Publicité

Fin de vie : Emmanuel Macron annonce un projet de loi pour une « aide à mourir » très encadrée

Le président Emmanuel Macron a présenté, dimanche 10 mars, son « modèle français de la fin de vie ». Un texte de loi visant à établir une « aide à mourir » qui doit permettre à certains patients, selon des « conditions strictes », de recevoir une « substance létale ».

Après de longs mois de réflexion et plusieurs reports, le président Emmanuel Macron a dévoilé, ce dimanche 10 mars, son « modèle français de la fin de vie ». Le texte de loi vise à établir une « aide à mourir » qui doit permettre à certains patients, selon des « conditions strictes », de recevoir une « substance létale ».

>> Lire aussiFin de vie : accompagner une malade en Suisse pour un suicide assisté, elle raconte

Dans un entretien publié dans « La Croix » et « Libération », le chef de l'État affirme que le projet de loi du gouvernement, qui inclura aussi un volet pour renforcer les soins palliatifs, sera présenté en avril en Conseil des ministres pour un examen en première lecture à l'Assemblée nationale en mai, avant les élections européennes de juin. Une loi qui serait, selon lui, « nécessaire parce qu'il y a des cas qu'on ne peut pas accepter humainement ». Lors de ces interviews avec la presse, il l’a également qualifiée de « loi de rassemblement », « de fraternité », « qui concilie l'autonomie de l'individu et la solidarité de la Nation ». « Avec ce texte, on regarde la mort en face », dit-il.

Un processus parlementaire long

Le processus parlementaire s'annonce long et l'aboutissement n'interviendra probablement pas avant 2025. Dans un message sur X (anciennement Twitter), la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet indique qu'elle « veillera à ce que les débats […] se déroulent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi