Publicité

Florent Pagny malade : cette fois où il a décidé de ne pas écouter les médecins

"Cela prend toute la place, ça devient prioritaire, votre vie professionnelle, tous vos projets sont en une nuit balayés, et vous rentrez dans une spirale médicale. Cela change un peu le décor, on n’est pas dans la même histoire. Ça reprend tout, ça balaye tout, et maintenant le jeu va être autrement", s’est exprimé dans la foulée l’interprète de Ma liberté de penser. "Moi je n’ai jamais vécu cette histoire avec une crainte ou une parano, dès le début je savais que j’avais qu’un seul truc et qu’il était traitable (…) A aucun moment j’ai eu des angoisses de mort ou de dépression", poursuivit-il. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite