Fluoroquinolones : on vous explique le scandale sanitaire autour de ces antibiotiques aux effets secondaires graves

© Getty Images

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Ce slogan est ancré dans toutes les têtes depuis des années et pourtant : des antibiotiques sont aujourd’hui au cœur d’un nouveau scandale sanitaire.

Quofenix, Ciflox, Tavanic ou encore Izilox… Autant de médicaments qui appartiennent à la famille des fluoroquinolones, des antibiotiques destinés à traiter des infections bactériennes graves pouvant engager le pronostic vital. Leur usage est censé être limité à des cas rares et particulièrement sévères, notamment en raison des effets secondaires qui leur sont associés. Tendinopathies, atteintes des nerfs, anévrismes, insuffisances cardiaques, troubles du comportement…

Malgré ces effets secondaires graves, les fluoroquinolones sont prescrits dans le traitement de nombreuses maladies bénignes, comme des otites, des sinusites ou des infections urinaires sans complications.

Aujourd’hui, des patients à qui on a prescrit ces antibiotiques et qui souffrent de graves complications dénoncent un scandale sanitaire, révélé par franceinfo.

LIRE AUSSI >> Ozempic, Fentanyl, Mediator… détournés, ces médicaments sont un vrai danger

Six millions de prescriptions injustifiées

Selon une association de victimes, six millions de prescriptions de fluoroquinolones injustifiées ont été émises en France au cours des quatre dernières années.

Une plainte a été déposée auprès du pôle de santé publique de Paris et du parquet de Versailles, et d’autres devraient suivre dans la semaine. Les patients réclament également l’ouverture d’une enquête pénale sur la responsabilité des médecins et des autorités de santé.

Les effets secondaires invalidants...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi