Publicité

Foie, intestin : ce fruit rouge à consommer régulièrement pour leur faire du bien

Un renfort naturel pour le foie

Les composés actifs de ce fruit, tels que les anthocyanes et la quercétine, jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l'inflammation et contribuent à augmenter la résistance du foie face aux agressions extérieures. Ces antioxydants naturels offrent une protection efficace et soutiennent le fonctionnement optimal de cet organe vital.

Bienfaits pour un intestin sain

En plus de ses effets bénéfiques sur le foie, ce fruit rouge exceptionnel encourage également la santé intestinale. Il favorise activement la prolifération de la flore intestinale bénéfique grâce à un composé particulièrement efficace : le resvératrol. Cette action soutient un équilibre digestif sain et contribue à une meilleure santé générale.

Le secret révélé : la myrtille

Le fruit en question, la myrtille, se distingue non seulement par son faible apport calorique mais aussi par sa capacité à stimuler le métabolisme. Cela est dû à sa richesse en catéchine, un antioxydant qui favorise une gestion efficace du poids corporel et améliore les fonctions métaboliques.

Conseils professionnels pour une santé optimale

Experts en nutrition et spécialistes de la santé, tels que la diététicienne Catherine Gervacio et le Dr Joseph Salhab, gastro-entérologue reconnu, soulignent l'importance de consommer des myrtilles régulièrement. Ces baies offrent un soutien nutritionnel précieux pour le foie et l'intestin, en plus d'être un complément délicieux (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition de Lucie, 16 ans, dans la Meuse : cet indice crucial dans la boîte aux lettres de ses parents
“Impénétrable, non” : gros malaise pour Léa Seydoux dans Quotidien, Timothée Chalamet ne l’aide pas du tout
Cyril Hanouna en couple avec Kelly Vedovelli ? La chroniqueuse en dit un peu trop et lâche un indice de taille
Affaire Gérard Depardieu : “ça m’a énervé”, Kev Adams pousse un violent coup de gueule
Disparition d’Erwan dans les Deux-Sèvres : cette “difficulté particulière” qui complique les recherches