1 / 7

On fond pour le style alpin de ce nouvel hôtel à Méribel

S’imprégner des codes alpins classiques, les bousculer et apporter une note d’humour, Pierre Yovanovitch en fait le pitch de cet hôtel sorti de terre en moins de deux ans. Avec ses dix étages à flanc de montagne, ses cinquante-cinq chambres, ses deux chalets privés, ses deux piscines (intérieure et extérieure) et ses 12 000 m2 de surface orchestrés par l’architecte Franco Ortis, le Coucou tutoie désormais les sommets. Pour ce troisième hôtel estampillé Maisons Pariente – après Crillon le Brave au pied du mont Ventoux et Lou Pinet à Saint-Tropez –, Patrick Pariente (fondateur de Naf Naf) et ses filles, Leslie et Kimberley, ont laissé carte blanche au décorateur Pierre Yovanovitch. « Mon obsession dès le début a été de créer un lieu où l’on se sente comme à la maison, loin des codes hôteliers classiques. Il était important que toutes les chambres aient une vue sur les montagnes, que la déco soit aboutie dans les moindres détails », explique l’architecte d’intérieur. Il a donc pioché dans ses collections, dessiné des meubles et des objets sur mesure et chiné des pièces pour compléter le tout. « Je tenais à mettre mon empreinte partout. » Les codes de la montagne sont là, mais discrets. Ici, une chaise savoyarde revisitée, là, des moquettes qui semblent couvertes de flocons. Le bois, lui, est partout, mais jamais en all-over. Un plafond par-ci, un mur par-là. Tandis que la couleur est omniprésente. « J’ai privilégié les teintes fortes. Contrairement aux idées reçues, le blanc n’est pas forcément la meilleure couleur pour mettre en valeur les œuvres d’art. » Et des œuvres d’art, il y en a ! Entre celles de la collection personnelle de la famille Pariente et celles curatées par Amélie Maison d’Art, les chambres et les parties communes deviennent cimaises d’œuvres contemporaines. L'Hôtel Le Coucou 464 Route du Belvédère, 73550 Les Allues MéribelRenseignement au 04 57 58 37 37

On fond pour le style alpin de ce nouvel hôtel à Méribel

Après avoir donné les clés à l’architecte charles Zana pour imaginer l’hôtel Lou Pinet, à Saint-Tropez, le groupe maisons Pariente a confié son nouveau joyau à Pierre Yovanovitch. A Méribel, le décorateur renouvelle le style alpin.S’imprégner des codes alpins classiques, les bousculer et apporter une note d’humour, Pierre Yovanovitch en fait le pitch de cet hôtel sorti de terre en moins de deux ans. Avec ses dix étages à flanc de montagne, ses cinquante-cinq chambres, ses deux chalets privés, ses deux piscines (intérieure et extérieure) et ses 12 000 m2 de surface orchestrés par l’architecte Franco Ortis, le Coucou tutoie désormais les sommets. Pour ce troisième hôtel estampillé Maisons Pariente – après Crillon le Brave au pied du mont Ventoux et Lou Pinet à Saint-Tropez –, Patrick Pariente (fondateur de Naf Naf) et ses filles, Leslie et Kimberley, ont laissé carte blanche au décorateur Pierre Yovanovitch. « Mon obsession dès le début a été de créer un lieu où l’on se sente comme à la maison, loin des codes hôteliers classiques. Il était important que toutes les chambres aient une vue sur les montagnes, que la déco soit aboutie dans les moindres détails », explique l’architecte d’intérieur. Il a donc pioché dans ses collections, dessiné des meubles et des objets sur mesure et chiné des pièces pour compléter le tout. « Je tenais à mettre mon empreinte partout. » Les codes de la montagne sont là, mais discrets. Ici, une chaise savoyarde revisitée, là, des moquettes qui semblent couvertes de flocons. Le bois, lui, est partout, mais jamais en all-over. Un plafond par-ci, un mur par-là. Tandis que la couleur est omniprésente. « J’ai privilégié les teintes fortes. Contrairement aux idées reçues, le blanc n’est pas forcément la meilleure couleur pour mettre en valeur les œuvres d’art. » Et des œuvres d’art, il y en a ! Entre celles de la collection personnelle de la famille Pariente et celles curatées par Amélie Maison d’Art, les chambres et les parties communes deviennent cimaises d’œuvres contemporaines. L'Hôtel Le Coucou 464 Route du Belvédère, 73550 Les Allues MéribelRenseignement au 04 57 58 37 37