Publicité

Football : une association attaque Prime Video pour « injures et provocations publiques homophobes »

L’association Familles LGBT dépose une plainte à Paris pour « injures et provocations publiques homophobes » à l’encontre de la plateforme Amazon, diffuseuse du championnat de France, accusée de relayer des insultes homophobes à la télévision.

La plateforme Amazon Prime Video, est visée par une plainte de l’association Familles LGBT pour « injures et provocations publiques homophobes ». Avec cette plainte, c’est le diffuseur de la Ligue 1 que l’association vise. D’après un communiqué de « SOS Homophobie », les retransmissions du championnat sont la première cause de la plainte. Au cœur des préoccupations de l’association, l’homophobie grandissante dans le milieu du football.

Une même insulte reviendrait continuellement

Dans le dépôt de plainte auquel le journal « Le Parisien » a eu accès, Familles LGBT explique que « durant les rediffusions de ces matchs, on peut entendre plusieurs chants de supporters, en provenance des tribunes ». Il est précisé que « certains de ces chants relèvent d’un caractère homophobe prononcé ». Dans le viseur de l’association, trois matchs en particulier sont mentionnés : les rencontres entre l’OM et Lorient le 14 janvier, entre l’OM et le PSG le 26 février, et l’OM et Strasbourg le 12 mars dernier. Toutes ces rencontres ont eu lieu au stade Vélodrome de Marseille.

>> Lire aussi : « Alberto Lejárraga, gardien de football espagnol, révèle son homosexualité sur le terrain »

Sur les vidéos, la même insulte reviendrait continuellement : « Il faut tuer ces pédés de Lorientais (ou Parisiens, ou Strasbourgeois) ». Dans son dépôt de plainte, l’association dénonce donc la diffusion « d’injure publique...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi