Publicité

A quelle fréquence peut-on donner son sang ?

Le don du sang est très réglementé, il y a un certain nombre de conditions à respecter. On ne peut pas le donner à tout âge, il existe des contre-indications médicales, pour protéger le donneur comme le receveur. Et on ne peut pas donner notre sang de manière illimitée, il y a un délai à respecter entre les dons et un nombre de fois maximal par an. Explications d'après les informations relayées par le site Service-Public.

Pour donner son sang, il faut peser au moins 50 kilos, être majeur, avoir moins de 71 ans. Si l'on est enceinte, si l'on est porteur d'une bactérie, d'un virus, d'un parasite, ou d'une potentielle MST, on ne peut pas donner son sang. De la même manière que si l'on a séjourné au Royaume-Uni au moins un an entre 1980 et 1996, période durant laquelle de la viande aurait été infectée par la protéine prion, à l'origine de maladies comme celle de Creutzfeldt-Jakob. Autre exclusion : si vous avez bénéficié d'une greffe ou d'une transfusion sanguine. Il existe d'autres critères d'exclusion, mais un questionnaire vous permettra de savoir si vous pouvez y prétendre ou non.

Pour rappel, donner son sang peut vouloir dire deux choses : on peut faire un "don de sang total", dont la quantité varie selon le poids et la taille, qui va à la recherche médicale ou encore aux transfusions sanguines. Dans ce don là, on trouve trois composants essentiels : des globules rouges, du plasma et des plaquettes. Mais on peut aussi faire un don de plasma, qui permet d'en récolté entre 2 et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite