Publicité

Frelons : les erreurs qui les font proliférer chez vous

Le frelon est un insecte qui fait peur. C’est d’autant plus vrai que la confusion règne entre l’espèce européenne et sa cousine venue d’Asie, à la réputation funeste très exagérée. Comme pour d’autres insectes, on peut réduire leur présence en évitant certaines erreurs qui ont tendance à les attirer.

Frelons : deux espèces différentes

Parler de frelons nourrit une confusion néfaste pour les espèces. Le frelon européen (Vespa crabro) est indigène sur nos territoires et fait partie de l’équilibre des écosystèmes. Bien entendu, sa piqûre, lorsqu’elle survient, peut être douloureuse, néanmoins, chaque rencontre ne se solde pas par une attaque, bien au contraire. Les frelons européens, comme les guêpes et d’autres insectes, n'hésitent pas à nous rendre visite, surtout s’il y a un buffet gratuit.

Malgré beaucoup de campagnes de dénigrement, le frelon asiatique (Vespa velutina) n’est pas plus agressif. Il est tout à fait possible de l’observer sans risque, même relativement proche. C’est près de sa ruche que le danger devient plus conséquent. Cela pose alors un problème si une colonie s’installe trop près d’une habitation. Sa prédation sur...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison