Fruits et légumes d'hiver : nos conseils pour booster leurs bienfaits

© Getty Images/iStockphoto

Miser sur des produits de saison contribue d’abord à limiter les émissions de gaz à effet de serre liées à leur transport. Cela permet aussi de consommer des fruits ou légumes récoltés à maturité, au moment où leur saveur et leur teneur en vitamines sont optimales. Pour profiter à 100% de ces bons nutriments, il y a quelques règles à respecter : limiter la conservation, éviter de les laisser tremper dans l’eau, les peler ou les découper au dernier moment, les cuire juste le temps nécessaire, de préférence à la vapeur ou à l’étouffée. Et pour décupler leur bienfaits, il suffit de les préparer avec des aliments qui vont booster leurs effets bénéfiques sur la santé.

Ses atouts : sa chair est colorée par de la quercétine, un polyphénol anti-oxydant protecteur des artères qui fait aussi baisser la tension. Des études associent une forte consommation à une baisse du risque de maladie cardio-vasculaire. Elle fournit de la pectine, une fibre qui réduit le taux sanguin de "mauvais cholestérol" (LDL).

Les bonnes associations : mangez-la avec des noix, dont les oméga 3 font baisser les triglycérides (d’autres graisses) et préviennent les caillots en fluidifiant le sang. Ou des flocons d’avoine, dont les bêta-glucanes (des fibres) réduisent aussi le cholestérol.

Ses atouts : elle n’agresse pas l’intestin, puisque sa teneur en fibres n’est pas très élevée et qu’il s’agit de pectine, une "fibre douce". La variété butternut, à chair orangée, est concentrée en bêta-carotène, un anti-oxydant protecteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite