Gaspard Ulliel : la réalisatrice Emily Atef révèle son dernier échange avec l'acteur, le jour de son décès

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gaspard Ulliel est décédé des suites d’un accident de ski, le 19 janvier 2022. L’annonce de sa mort avait été un véritable coup de massue pour l’ensemble du monde du cinéma. Encore largement présent dans le cœur des Français, le comédien l’est aussi à l’écran, puisqu’il est à l’affiche du film Plus que jamais, présenté au Festival de Cannes. Un long-métrage réalisé par Emily Atef, qui raconte l’histoire d’une jeune femme atteinte d’une grave maladie, qui n’a que très peu de chance de survie. Son compagnon, interprété par Gaspard Ulliel, décide de la soutenir dans sa décision de refuser un traitement lourd. La réalisatrice s'est ainsi confiée au Parisien, dans un article du vendredi 20 mai 2022. Elle est alors revenue sur l'annonce du décès de l'acteur. La cinéaste confie qu'elle avait presque fini le montage du film, lorsqu'elle apprend la terrible nouvelle. Dans l'article de nos confrères, elle y évoque notamment le dernier SMS qu’elle a envoyé à Gaspard Ulliel, le jour de sa mort.

Dans les colonnes du Parisien, Emily Atef explique que ce dernier avait eu beaucoup de doutes concernant son personnage dans le film. En plein montage, elle a donc décidé de lui envoyer un message pour tenter de le rassurer : "Le jour où Gaspard est décédé, je lui ai laissé un message lui disant qu'il y avait de belles réactions sur son personnage" explique-t-elle. Un message que l’acteur avait bien reçu, comme le confirme Emily Atef : "Il a su que j'étais super heureuse du film parce qu'il a essayé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles