Publicité

Ce geste qu’il ne faut surtout pas oublier avant de cuire du riz !

Adobe Stock 
Adobe Stock 

Si cuire du riz semble à première vue une enfantin, il y a pourtant une étape que beaucoup oublient.

Rien de plus simple que la cuisson du riz nous direz-vous ? Certes, ce n'est pas la préparation qui exige le plus de compétences culinaires. Pourtant, il y a une étape indispensable à respecter que beaucoup ont tendance à zapper.

À la douche !

Soit vous ne le saviez pas, soit vous vous interrogiez sur l’utilité du geste. Dans les deux cas, vous serez fixés : rincer le riz avant de le faire cuire est une étape à respecter si vous ne voulez pas un riz collant ! Pour avoir des grains qui se détachent bien, il est important de rincer le riz basmati, thaï mais aussi complet ou semi-complet. Cela va permettre de retirer la fine couche d’amidon responsable de sa texture collante. Pour cela rien de plus simple, rincez le riz à l’eau froide, toujours, et mélangez-le à la main. L’eau sera trouble, c’est normal. Il suffit de renouveler l’expérience plusieurs fois de suite (environ 3 fois) afin que l’eau devienne claire.

Dans quels cas on ne rince pas le riz ?

Attention, s’il est recommandé de toujours rincer le riz, il y a évidemment des exceptions. Il arrive que nous ayons besoin de garder l’amidon pour certaines recettes comme pour le riz au lait ou encore le risotto. Pourquoi ? Tout simplement, car l’amidon contenu dans le riz va se libérer au fil de la cuisson dans le bouillon (pour le risotto) ou dans le lait sucré (pour le riz au lait) et va créer une émulsion...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

9 aliments qu'il ne faut surtout pas congeler
Les 10 aliments qu'il ne faut surtout pas mettre au frigo
Avocat : cette astuce que tout le monde s'arrache et qu'il ne faut surtout pas reproduire