Grâce à leur ADN, certains gros fumeurs échapperaient au cancer du poumon

Grâce à leur ADN, certains gros fumeurs échapperaient au cancer du poumon (lepoint.fr)

Face au cancer du poumon, tous les fumeurs ne sont pas égaux. Une étude scientifique estime en avoir trouvé la raison, indique Slate.

Pourquoi des fumeurs intensifs ne développent-ils pas de cancer, alors que des fumeurs moins réguliers doivent combattre des tumeurs ? Le tabagisme est considéré comme le principal fautif de cette première cause de mortalité par cancer. Si certains gros fumeurs, c'est-à-dire ceux qui consomment environ un paquet par jour, ne sont pas affectés par cette maladie au cours de leur vie, ils le doivent à leur ADN, selon une récente étude publiée dans Nature Genetics et rapportée par Slate, vendredi 27 mai. Une partie des adeptes de la cigarette aurait la chance d'avoir des cellules particulières qui tapissent leurs poumons. Elles agiraient comme une protection sur la durée, étant moins susceptibles de muter, malgré la quantité de tabac accumulée.

« Ces cellules pulmonaires survivent pendant des années, voire des décennies, et peuvent donc accumuler des mutations avec l'âge et le tabagisme. De tous les types de cellules pulmonaires, celles qui tapissent les poumons sont parmi les plus susceptibles de devenir cancéreuses », détaille l'épidémiologiste et pneumologue à l'Albert Einstein College of Medicine, Simon Spivack. Des fumeurs occasionnels, des gros fumeurs et des non-fumeurs ont participé à l'étude, qui a permis de mener au constat que « les plus gros consommateurs de tabac n'avaient pas forcément le taux de mutation le plus élevé ».

À LIRE AUSSILe trafic de cigarettes a explosé en 2021

Une stabilisation génétique machinale

« Nos données suggèrent que ces person [...] Lire la suite

VIDÉO - Mort de Jean-Pierre Pernaut : "J'aimerais t'empêcher d'aller fumer", lettre déchirante de sa "soeur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles