Publicité

Grippe intestinale : quels sont les symptômes à reconnaître ?

Chaque année, les cas de grippe intestinale, ou gastro-entérite virale, augmentent lors de la saison hivernale. D'après Santé Publique France, plus de 21 millions d'épisodes de gastro-entérites virales surviennent chaque année en France et cette pathologie entraînerait entre 1,4 et 4,1 millions de consultations en médecine générale.

Une gastro-entérite correspond à une inflammation de la muqueuse du tube digestif : elle peut être provoquée par une bactérie, un parasite ou encore un virus. Lorsqu'un virus est à l'origine de la gastro-entérite (rotavirus ou adénovirus, dans l'immense majorité des cas) on parle de grippe intestinale : la grippe intestinale, ce n'est donc ni plus ni moins qu'une gastro-entérite virale !

La durée d'une grippe intestinale varie d'une personne à une autre : dans la plupart des cas, les symptômes durent généralement entre 24 et 72 heures.

Qui est concerné ? Les grippes intestinales surviennent plutôt sous la forme d'épidémies et en hiver.

La maladie est très contagieuse : le virus peut se transmettre par un contact direct avec une personne malade (par exemple : une poignée de main, une bise...), par contact indirect avec les selles d'une personne malade (par exemple : si celle-ci ne se lave pas les mains après être passée aux toilettes et touche une poignée de porte, un téléphone portable...) ou encore par contact avec des aliments contaminés par une personne malade (par exemple : se passer un morceau de pain, boire dans le même verre...).

En hiver et/ou (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite