Publicité

Gros clash entre Cyril Hanouna et Aya Nakamura

C’est le clash entre Cyril Hanouna et Aya Nakamura après une émission de Face à Hanouna, ce samedi.

« Tu te prends pour qui à ramener un renoie pour me représenter ?! Allez désabonnez toi sayez », a écrit la chanteuse ce dimanche sur X, après l’émission dans laquelle Cyril Hanouna avait convié un internaute, Verlaine Djeni, à expliquer en direct pourquoi il était contre l'invitation qui aurait été faite à la chanteuse de se produire lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris 2024.

Ce « droit de réponse » intervenait après que Gilles Verdez, chroniqueur des émissions de Cyril Hanouna, avait considéré l'intervention de l'internaute de « raciste » à l’antenne.

Cyril Hanouna a alors répliqué à la chanteuse de Comportement. « Hello Aya, mais que passa ? Tu crois que t'as entendu des bails atroces sur toi ? Personne t’a représenté ! @__Verlaine__ est juste un gars qui donnait son avis, face aux chroniqueurs ! Ne crée pas des problèmes là ou y en a pas ! Et @gillesverdez t embrasse c le + important ! Paix et amour », a-t-il répondu.

La chanteuse, qui est l’artiste françaises la plus écoutée à l’étranger, a aussi été défendue par Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques. Dans cet autre « affaire », la femme politique est intervenue après les attaques lancées par le collectif d'extrême droite Les Natifs qui avait manifesté, le 8 mars, dans le IV e arrondissement, avec une banderole où était inscrit « Ya pas moyen Aya. Ici c’est Paris, pas le marché de Bamako ». Des propos racistes qui avaient, dans un premier temps, fait réagir Aya Nakamura.

« Vous pouvez être racistes mais pas sourds. C'est ça qui vous fait mal ! Je deviens un sujet d'État numéro un etc. Mais je vous dois quoi en vrai ? Que dalle ! », a twitté la chanteuse.

Et la ministre des Sports, relayant sa réponse, a posté à son tour : « Peu importe comme on vous aime, chère Aya Nakamura, foutez-vous du monde entier », en référence à la chanson d’Edith Piaf, L’Hymne à l’amour : « Peu m’importe si tu m’aimes Je me fous du monde entier ».

Rappelons que ni Aya Nakamura ni le comité des Jeux Olympiques n'a confirmé la participation de la chanteuse à la cérémonie d'ouverture de Paris 2024. L'Elysée n'a pas non plus confirmé cette demande d'Emmanuel Macron à la chanteuse d'interpréter un titre d'Edith Piaf que la presse a relayée.