Hélène Ségara : comment sa rencontre avec Sœur Emmanuelle l'a sauvée

Capture France 2

Peu de fans le savent, mais Hélène Ségara a bien failli mettre fin à sa carrière en 2001. Dans un portrait consacré à sa vie, diffusé dans l’émission 20h30 le samedi sur France 2, le 3 décembre 2022, l’interprète d'Il y a trop de gens qui t’aiment a levé le voile sur cette période charnière de son existence. Considérée comme la chanteuse préférée des Français après le succès de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, dans laquelle elle incarnait Esmeralda, Hélène Ségara était en réalité loin de profiter de cet engouement autour d’elle. "Dans cette foule, je sens une solitude énorme et là j'arrive au bout du rouleau", confie-t-elle presque vingt ans après. La chanteuse raconte alors à quel point sa médiatisation l'a épuisée et effrayée : "Je déjeune avec mon producteur et je dis : 'Écoute, je crois que je ne suis pas faite pour tout ce battage qu'il y a autour de moi, pour la façon dont on s'empare de ma vie.'" À deux doigts de tout arrêter à cause de ce surmenage, Hélène Ségara s'est pourtant accrochée à la chanson grâce à sa rencontre avec Sœur Emmanuelle.

Alors qu'elle était sur le point de rendre le micro et reprendre une vie normale, Hélène Ségara a été sollicitée par son producteur afin d'honorer son dernier engagement. Devant l'impossibilité d'annuler sa participation à l'émission Vivement dimanche de Michel Drucker, la chanteuse a fait le choix d'inviter Sœur Emmanuelle. Lors du tournage de l'émission, la religieuse de 96 ans, aussi connue comme "la petite sœur des pauvres", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite