Hémopathie : causes, symptômes, diagnostic, traitement de ces maladies du sang

IStock/mbz-photodesign

Le sang est constitué de globules rouges, de globules blancs, de plaquettes, qui tous baignent dans un liquide appelé plasma. Ces composants peuvent être affectés et entraîner des pathologies diverses, souvent détectées à la faveur d’une numération de la formule sanguine, c’est-à-dire d’une mesure des divers composants du sang. Découvrez quels sont les symptômes, les causes et les traitements des hémopathies.

Selon la fondation Synergie Lyon Cancer, les hémopathies désignent une infinité de maladies du sang, qui peuvent affecter aussi bien les globules rouges que les globules blancs ou encore les plaquettes, de même que la production sanguine elle-même ou ses mécanismes (coagulation…). Certaines de ces pathologies sanguines sont bénignes, comme c’est le cas de l’anémie modérée (carence en fer) ou encore de certaines hémoglobinopathies (maladies de l’hémoglobine). D’autres hémopathies sont malignes, comme les lymphomes (cancer des ganglions lymphatiques ou de la rate), la leucémie (cancer du sang), ou encore les myélomes (production insuffisante ou excessive de cellules sanguines par la moelle osseuse).

On distingue ces hémopathies par leurs conséquences sur le nombre et la physionomie de composants du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes). Ainsi, les hémopathies qui entraînent une augmentation de la formule sanguine sont l’érythrocytose (hausse des globules rouges), la leucocytose (hausse des globules blancs) et la thrombocytose (hausse des plaquettes). Les hémopathies (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite