Publicité

Harcèlement moral: 3 signes qui permettent de reconnaître un « bully »

Le harcèlement est souvent associé aux enfants et aux cours de récréation, mais les adultes peuvent avoir les mêmes comportements. Voici comment reconnaître un « bully ».

En anglais, on parle de « bully » pour désigner une personne qui harcèle moralement et intimide les autres. Les « bullies » sont souvent des enfants ou des adolescents, qui harcèlent en milieu scolaire. Mais les adultes aussi sont capables de reproduire ces comportements, souvent au travail, mais aussi en famille ou dans une relation amicale ou romantique toxique. L’édition américaine du « Huff Post » donne trois signes pour les reconnaître. Les harceleurs partagent tous un point commun : ils donnent à leur victime un sentiment d’insécurité et d'impuissance. Voici comment cela se traduit.

Lire aussi>> Quiet firing : quand les patrons poussent leurs salariés à la démission

Ils intimident les autres en public

Chez les adultes, le harcèlement moral est généralement lié à un besoin de contrôle, sur une personne considérée comme plus faible. Au travail, cela peut se traduire par une infériorité hiérarchique, ou bien une différence d’âge.  La psychothérapeute Joyce Morley explique que « comme pour les enfants, l'intimidation des adultes est une lutte de pouvoir qui émane d'une faible estime de soi, de la jalousie et de l'envie. » Le harcèlement peut donc se produire en ligne, sur les réseaux sociaux, ou bien en réunion ou pendant un repas de famille, du moment qu’il y a des témoins. « Ils recherchent l'attention et affichent leurs tactiques d'intimidation en présence des autres. […] Ce sont souvent des opportunistes. La personne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi