Harry et Meghan Markle : ils déclarent la guerre aux paparazzis au Canada

Matthieu Bobard Deliere

Si le prince Harry et Meghan Markle ont fait le choix de prendre leur distance avec la famille royale, ce n'est pas pour être harcelé par les paparazzis. Le couple a donc pris d'ores et déjà des mesures radicales contre les tabloïds.

Une nouvelle vie commence pour Meghan et Harry. Le couple le plus épié de la planète prend un nouveau départ, loin de l'agitation et de la frénésie britannique qui pèse tant à l'ancienne actrice d'Hollywood. En effet, depuis plus de deux ans la duchesse de Sussex était l'objet de tous les fantasmes, de toutes les rumeurs et accusation : accusée d'être une mauvaise mère, de semer la zizanie dans la famille royale, Meghan Markle recevait aussi un flot d'insultes racistes. C'en était trop. Le prince Harry, voyant sa femme sombrer, a décidé de réagir en octobre dernier en écrivant une lettre ouverte : "Ma plus grande peur est que l'histoire se répète, écrit le frère du prince William. J'ai perdu ma mère, et maintenant je vois ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes."

Direction donc le Canada où les jeunes gens ont décidé de chercher une maison. Un havre de paix où ils pourront élever en toute tranquillité leur petit bonhomme Archie. Mais l'histoire risque pourtant de se répéter. En effet, dès son arrivée au Canada, celle qui campait le rôle de Rachel Zane dans "Suits" a déjà été prise en photo et suivie. Sur ces clichés qui ont fait la Une de la presse ce 21 janvier, on y voit Meghan Markle marchant en forêt avec Archie, porté en kangourou. Un journaliste du Harper's Bazaar l'assure alors, le couple prend des mesures radicales : "les Sussex ont demandé à des avocats basés au Royaume-Uni d'émettre un avertissement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi