Hartley, cœurs à vif, le reboot : décryptage de la première image

·2 min de lecture

C’est une photo qui va vous replonger vingt-cinq ans en arrière. Les lycéens australiens du lycée Hartley, en banlieue de Sydney, assis sur les marches de l’établissement scolaire. Pourtant, à y regarder de plus près, ce ne sont ni Nick, ni Jodie, ni Rivers, ni Anita, ni même Drazic, mais bien une bande de jeunes inconnus.

Il y a quelques jours, le compte Twitter de Netflix Australie a partagé la première photo du reboot de « Hartley, cœurs à vif », « Heartbreak High » en version originale. De quoi piquer la curiosité de tous les ados des années 90, qui ont grandi en suivant les aventures de ses jeunes héros australiens. Une série devenue culte grâce à plusieurs ingrédients : un certain réalisme, un ancrage dans son époque, et surtout, des personnages très attachants.

Casting Announcement Introducing the #HeartbreakHigh class of 2022! Production is now underway in Sydney for the Netflix reboot of the iconic ‘90s Aussie series. pic.twitter.com/7SMwAoJCNL

— Netflix ANZ (@NetflixANZ) November 21, 2021

En légende, Netflix, qui a commandé ce reboot de huit épisodes, raconte le pitch : « On vous présente la classe de 2022 de Hartley ! La production est en cours à Sydney pour le reboot de la série australienne iconique des années 90. Avec l’aide de ses nouveaux amis Quinni et Darren, Amerie doit se refaire une réputation, tout en naviguant entre amour, sexe et cœur brisé. »

Les looks

Imprimés bariolés, cheveux de toutes les couleurs, pulls loose et ras de cou… Ceci est bien la mode des années 90. Sauf qu’il s’agit ici d’une réinterprétation. Si dans la version originale, il était normal pour Daniele de porter un legging coloré, et pour Steve d’arborer une chemise XXL, ici, les nouveaux personnages ne font que réinventer cette mode vintage de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles