Harvey Weinstein aurait essayé de "forcer" Jennifer Aniston à porter une robe Marchesa

Jennifer Aniston s’est exprimée sur ses différentes expériences avec Harvey Weinstein dans une interview avec Variety [Photo: Getty]

Jennifer Aniston a confié qu’Harvey Weinstein l’avait “forcé” à porter une robe signée Marchesa, la marque de mode qui appartenait à sa femme Georgina Chapman.

La star de "Friends" s’est entretenue avec Variety et a évoqué son expérience avec H. Weinstein sur le film ‘Dérapage’ en 2004, à l’époque où l’ex-femme du producteur venait de lancer sa marque de mode.

“Il est venu me rendre visite à Londres pendant le tournage. Il m’a dit : ‘Ok, j’aimerais que tu portes une de ces tenues à l’avant-première’”, a confié J. Aniston, en précisant que H. Weinstein lui avait donné un ‘lookbook’ de robes de la marque Marchesa.

“J’ai regardé les styles du livre, mais la marque n’était pas encore ce qu’elle est aujourd’hui. Ça n’était pas pour moi. Il m’a dit : ‘Tu dois porter la robe’. C’est la seule fois qu’il m’a harcelée. Et je lui ai répondu : ‘Non, je ne porterai pas cette robe’".

Le journaliste a ensuite demandé si H. Weinstein avait accepté son refus, ce à quoi J. Aniston a répondu : “Que pouvait-il faire ? S’approcher et me forcer à la porter ?!”

Jennifer Aniston sur le fait d’être prise au sérieux

Jennifer Aniston confie qu’au départ, les gens "ne prenaient pas la compagnie de production au sérieux et se disaient 'Oh, c’est pas mignon ?' Il a fallu du temps pour que ça change. Nous savions que certains de nos coups de fil allaient rester sans réponse".

L’actrice a également évoqué un dîner d’avant-première passé avec l’ancien producteur.

“Je me souviens, nous étions assis à une table avec Clive [Owen], nos producteurs et un ami à moi", confie-t-elle à la publication.

“Et il est arrivé à la table et a dit à mon ami : ‘Bouge de là !’ et je me suis dit ‘Oh mon Dieu’. Et mon ami s’est déplacé pour qu’Harvey puisse s’asseoir".

“Il ne se prenait vraiment pas pour n’importe qui, c’était tellement déplacé”, a-t-elle précisé.

Les nombreuses accusations associées à H. Weinstein ont permis de transformer la campagne #MeToo en mouvement mondial contre le harcèlement sexuel, un sujet abordé par J. Aniston dans son nouveau projet.

Le drame Apple TV ‘The Morning Show’ revient sur les conséquences d’un scandale fictif suite au renvoi pour cause de harcèlement sexuel du co-animateur de l’émission de télé matinale de J. Aniston joué par Steve Carell.

Jennifer Aniston confie que le mouvement #MeToo a "définitivement" transformé Hollywood pour toujours.

“Je pense que les choses peuvent encore évoluer", précise-t-elle, "mais je pense que ce type de comportement est révolu. Je pense que pas mal de gens ont vraiment flippé".

Marie Claire Dorking