Publicité

Hernie de la ligne blanche (épigastrique) : symptômes, traitements, opération

La hernie épigastrique peut rester asymptomatique quand elle demeure de petite taille. Mais en grossissant, elle engendre des douleurs et une gêne. Le risque de complication majeur est celui de l’étranglement de la hernie, et donc d’une occlusion intestinale. Découvrez quels sont les symptômes, les traitements et les interventions chirurgicales de la hernie de la ligne blanche.

Comme le précise le Centre lyonnais de chirurgie digestive, la hernie de la ligne blanche est une masse (sac de la hernie), située au-dessus de l’ombilic, juste entre les muscles abdominaux. Dans ce sac vient se déverser une partie du contenu de l’abdomen par le collet (orifice dans le muscle). La hernie de la ligne blanche est la conséquence d’une déchirure de la ligne blanche, laquelle désigne les ligaments qui relient les muscles au centre de l’abdomen, informe le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon. La hernie de la ligne blanche contient principalement de la graisse abdominale, et parfois du contenu intestinal. On distingue deux types de hernies de la ligne blanche : la forme congénitale et la forme acquise. La forme acquise se rencontre chez les personnes qui pratiquent des efforts physiques répétitifs et très intenses, ou à la suite d’une grossesse, d’une forte prise de poids ou d’une toux devenue chronique. Selon le Centre hospitalier universitaire vaudois, la hernie épigastrique serait plus fréquente chez les hommes que chez les femmes ; et très souvent, elle serait asymptomatique. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite