Publicité

Herpès génital : les symptômes à reconnaître chez la femme et chez l'homme

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible chronique : elle peut ressurgir plusieurs fois chez la même personne, les crises d’herpès peuvent survenir tout au long de la vie d’une personne infectée. cette infection virale très contagieuse se transmet par contact direct entre deux personnes.

Deux virus peuvent être à l’origine de l’herpès. Le type 1 (ou HSV1), responsable des infections herpétiques de la partie supérieure du corps. L'infection peut atteindre la bouche, la cornée de l'œil et la lèvre supérieure. De plus en plus d'infections génitales sont dues à HSV1, favorisées par les pratiques sexuelles bucco-génitales. Le type 2 (ou HSV2), à l'origine des infections de la partie basse du corps, en particulier de l’herpès génital.

Une à 3 semaines après la contamination, des symptômes plus ou moins importants apparaissent, c’est la primo-infection. Si certains cas sont asymptomatiques, pour d’autres, cette première poussée peut être sévère et prolongée, avec de multiples vésicules douloureuses au niveau génital et/ou anal.

Chez la femme et l’hommes, les récidives d'herpès génital sont souvent précédées de quelques heures à 2 ou 3 jours par des signes annonciateurs : picotements, sensation de brûlure au niveau de la zone d'éruption.

Chez la femme, les symptômes reconnaitre lors de la poussée :

Chez l'homme, les récidives d'herpès génital se manifestent par des symptômes souvent moins douloureux que chez la femme. Des lésions sont généralement présentes sur le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite