Des heurts éclatent entre fans de Maradona et forces de l'ordre à Buenos Aires

·1 min de lecture
DES HEURTS ÉCLATENT ENTRE FANS DE MARADONA ET FORCES DE L'ORDRE À BUENOS AIRES

BUENOS AIRES (Reuters) - Des heurts ont éclaté jeudi entre la police et les admirateurs de Diego Maradona qui faisaient la queue pour voir son cercueil, exposé à la Casa Rosada, le palais présidentiel, après sa fermeture prématurée.

D'après les images diffusées à la télévision, les forces de l'ordre semblent avoir fait usage de gaz lacrymogène pour contenir la foule. Le génie argentin du football est décédé mercredi à l'âge de 60 ans.

Une file d'attente de plus d'un kilomètre s'est formée dès jeudi matin aux abords du palais présidentiel, avant l'inhumation prévue dans la soirée. La fermeture de la Casa Rosada était prévue à 19h00 GMT. Le gouvernement a par la suite annoncé qu'elle resterait ouverte jusqu'à 22h00 GMT.

"Nous étions calmes en train de faire la queue et, tout à coup, la police a commencé à tirer des balles en caoutchouc. C'est fou ! Je veux juste dire au revoir à Diego", a déclaré Rubén Hernández, interrogé dans la foule.

Le ministre de l'Intérieur, Gustavo Russo, a indiqué que le cortège funéraire allait tenter d'emprunter l'artère où s'est formée la file d'attente pour permettre aux admirateurs de Maradona de lui faire leurs adieux.

(Jorge Otaola et Maximilian Heath, version française Jean-Philippe Lefief)