Un homme de 23 ans, radié de Pôle emploi, interpellé après avoir agressé un agent au couteau

PEDRO CABREIRA / BESTIMAGE

Travailler ne devrait jamais être un risque, quelles que soient les circonstances et ce que l'on annonce au public avec qui on est en lien. Pourtant, le média Rue89 indique que depuis la fusion de l'ANPE et des Assedics, en 2008, les agressions envers les conseillers ont connu une forte hausse. Dans un article datant de 2012, le média indique que Pôle emploi a donc imaginé une politique très stricte, visant à mettre en place un traçage des actes et des chômeurs responsables d'agression. Une loi a été adoptée en 2014 contre les incivilités envers les agents de Pôle emploi. Malheureusement, elles ne peuvent pas toutes être évitées. Et c'est à Lille, précisément au Boulevard de Moselle, qu'un jeune homme a opéré le mercredi 9 novembre 2022. Il est accusé d'avoir agressé au couteau un agent de 44 ans après avoir appris qu'il était radié.

Le Parisien rapporte le jeudi 10 novembre 2022 les faits provenant d'une source policière : "Mercredi matin, l’homme se présente à l’accueil d’une agence Pôle emploi située au sud-ouest de Lille. Il apprend qu’il est radié et sort alors un couteau puis tente de porter des coups à l’agent d’accueil , sans y parvenir." La victime serait, elle, parvenue à éviter les coups. Quoique probablement très choquée, elle parvient aussi à se réfugier dans une autre pièce après être "tombée au sol" et avoir "repoussé l'individu avec les pieds". Le ministre du travail Olivier Dussopt a réagi à l'agression. Dans un communiqué du ministère du travail, "[il] tient à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite