HPI : quel est le point commun entre Julia Roberts et la série TF1 ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© NICOLAS GOUHIER / ITINERAIRE PRODUCTION / SEPTEMBRE PRODUCTIONS / TF1
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’actrice américaine Julia Roberts ne le sait pas mais elle a inspiré le personnage de Morgane Alvaro, joué par Audrey Fleurot, dans la série « HPI ». On vous explique.

Julia Roberts et le personnage de Morgane Alvaro n’ont pas que leur chevelure flamboyante en commun. Actuellement diffusée sur TF1, la série à succès « HPI » continue de battre des records d’audience, rassemblant près de deux millions de personnes, chaque jeudi, devant leur poste de télévision. Outre des intrigues bien ficelées, c’est sans nul doute le personnage principal, incarné avec brio par l’actrice Audrey Fleurot, qui fait mouche dans le cœur des téléspectateurs. Mais saviez-vous que pour imaginer ce protagonique fantasque mais ultra attachant, Julia Roberts avait été choisie comme modèle ? « J’avais aussi à l’esprit Erin Brockovich, jouée par Julia Roberts dans le film de Steven Soderbergh. J’ai une grande affection pour les personnages un peu exaltés, avec une origine populaire, un côté irrévérencieux et décomplexé. Voilà comment est née Morgane, héroïne haute en couleur », a récemment confié Alice Chegaray-Breugnot, directrice artistique de la série, lors d’une interview à « Télé 7 Jours ».

À lire aussi >>> Audrey Fleurot : « Être une actrice populaire, ça me va très bien »

Et qui mieux que l’actrice Audrey Fleurot pour relever un tel défi ? « J’avais en tête Julia Roberts ! C’est vraiment un rôle sur le fil. Avec une autre actrice, on aurait pu tomber dans le ridicule. Audrey a apporté une énergie incroyable et son humour irrésistible. Elle a immédiatement compris ce qu’elle pouvait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles