Publicité

Humidité et moisissure dans un appartement : est-ce au propriétaire ou locataire de faire des travaux ?

Vivre dans un logement qui contient beaucoup d'humidité et de la moisissure est un véritable cauchemar. Outre le côté esthétique, cela peut avoir un impact sur la santé. Respirer tous les jours des moisissures, donc des champignons, peut avoir de grosses conséquences sur la sphère ORL, et d'autant plus sur les personnes à risque comme les personnes asthmatiques. Il est donc impératif de se débarrasser des moisissures (qu'elles soient sur les murs, les sols ou les plafonds). Dans de nombreux cas, ces travaux sont à la charge du propriétaire car il est tenu de louer un logement décent, mais parfois, cela revient au locataire.

S'il y a de la moisissure dans le logement que vous occupez, le premier réflexe est de comprendre d'où cela vient. La moisissure est la résultante d'une humidité, voire d'une fuite. Il peut s'agir d'une petite fuite qui n'est pas très visible, mais cela peut aussi être un problème avec l'aération ou encore de mauvaises pratiques. Par exemple, une VMC qui est obstruée ne va pas pouvoir fonctionner correctement, tout comme des joints de fenêtre usés. Il est conseillé d'inspecter tout le logement pour être sûr d'identifier la cause de la moisissure. Vous pouvez le faire avec votre propriétaire. S'il refuse de constater les traces de moisissures et qu'il vous renvoie la responsabilité, alors vous pouvez mandater un expert.

Comme le précise la loi, "le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite